VE 18.11.2022, 20h00

La rencontre chant patois

R’djÂse !

La Compagnie du Boudu

Chantemerle
CHF 25.-/20.-/15.-/10.-, réductions membres

D’après les oeuvres du patrimoine immatériel jurassien, conception, adaptation mise en espace et mise en sons Jacques Bouduban, univers sonore Röseligarte, mise en image Guillaume Lachat, sonorisation Claude Kamber, choeur Véronique Torriani, Sylviane Frund, Inès Marthaler, Claire Burger, Judith Pellegrini, Claire Bouduban, Camille Bouduban, Alice Kauffmann, Marcel Bieri, Chloé Meier, Virginie Kauffmann, Max Goetschmann, Félix Légeret, Gui Lobo, Denis Frund, Pierre-André Boegli, cor des Alpes Colette Petit, clarinette-contrebasse Lucien Dubuis, accordéon et accordina Adi Blum hang et voix Kristina Fuchs, chargé de production Mathias Gautschi 

De nos racines à la scène : chants patois

16 choristes, quatre musicien·nes emblématiques des cantons du Jura et de Berne, un cor des alpes et une version revue depuis sa création au Forum St-Georges en pleine pandémie : r’djÂse, relecture scénique des chansons du patrimoine jurassien patoisant par Jacques Bouduban, se réinvente en fanfare. De vieilles chansons traditionnelles… qui ont les pieds sur terre. Encore d’une actualité surprenante, elles disent des vérités qui parlent aux cœurs, entre culture de proximité, humanité et mondialisation. Ce jeu de racines se déroule dans un souffle contemporain intrépide, un chœur à la grecque emmené par des grooves de laboureurs, des polyrythmies noires et des incantations balkaniques. On y chante les liesses et les tristesses, pour exprimer la mort d’un père, de l’homme et de sa terre ; pour dire que rien ne se perd... et pour partager les émotions d’un enfant fasciné dans les foules de la fête d’un peuple. Un hommage avec juste ce qu’il faut d’irrévérence. Un hommage façon Jura. 

La composition a été réalisée grâce aux soutiens de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et du Fonds culturel de la Société suisse des auteurs SSA, La création a bénéficié des subventions du Service des affaires culturelles de la République et Canton du Jura et du Service des affaires culturelles de la Ville de Delémont, La Loterie Romande, de la Ernst Göhner Stiftung, de la Coopérative suisse des artistes interprètes SIG, de la Fondation SUISA, du pour-cent culturel Migros, de la Fondation Oertli, de la Jürg George Bürki Stiftung et de la Fondation Loisirs-Casino CourrendlinCoproductions Festival Stubete Am See Zürich, Centre Culturel Régional de Delémont, Fondation Anne et Robert Bloch, Delémont, Théâtre du Jura, Delémont, avec une aide à la diffusion de fOrum culture